DÉVELOPPER L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE RÉGIONAL

1 – RÉÉQUILIBRER LE TERRITOIRE PAR UN SOUTIEN MASSIF A LA RURALITÉ ET AU PÉRI-URBAIN
– Défendre l’identité des territoires en refusant tout aide à l’installation de populations migrantes dans la Région en particulier dans le rural.
– Amener de nouvelles activités économiques partout sur le territoire pour empêcher la formation de déserts régionaux
– Favoriser les délocalisations intra-régionales pour déconcentrer les agglomérations et rééquilibrer l’ensemble des territoires, notamment dans les zones les plus durement touchées par la crise économique.
– Rapprocher l’activité économique des citoyens pour éviter les trajets de plus en plus longs domiciles travails
– Attirer l’investissement dans les zones rurales difficiles par l’incitation fiscale
– Favoriser le maintien des services publics de proximité
– Cibler et transformer certaines zones rurales en zones franches pour dynamiser l’économie et l’emploi
– Développement du télétravail afin de vivre et travailler au pays
– Mise à l’étude de mesures favorisant l’accès à la propriété pour les jeunes familles face à la spéculation immobilière.
– Participer à l’aménagement des Agglomérations en refusant la politique contestable de discrimination positive
– Favoriser le développement de la montagne par des politiques spécifiques en matière de tourisme et d’environnement notamment par la défiscalisation des investissements.
– Faire de la chasse une activité essentielle de l’aménagement du territoire.
– Entretenir et rénover les réseaux routiers abandonnés et en relancer de nouveaux pour désenclaver les territoires.

2 – AMÉNAGER NOTRE TERRITOIRE PAR LA DÉFENSE DE NOTRE AGRICULTURE ET DE NOTRE PÊCHE
– La défense de notre modèle agricole régional et la défense et la promotion de ses produits
– Aider à l’installation des jeunes qui veulent développer ou pérenniser une activité agricole
– Assurer le développement des activités agricoles traditionnelles.
– Promouvoir l’enseignement agricole de manière à combattre les effets néfastes de la politique européenne et du mondialisme.
– Développer une agriculture de haute qualité en trouvant des débouchés locaux, régionaux et nationaux.
– Inciter la grande distribution à acheter local
– Généralisation des circuits courts par filière
– Promouvoir les filières régionales par les achats de la région

3 – AMÉNAGER PAR UNE NOUVELLE OFFRE DE TRANSPORT : RÉÉQUILIBRAGE RAIL/ROUTE, FLUIDITÉ, FACILITÉ, SÉCURITÉ
Les transports ferroviaires
– Accélérer les études et la réalisation du TGV Bordeaux-Narbonne et Montpellier-Perpignan pour faciliter les déplacements et les échanges
– Continuer les efforts en matière d’équilibrage automobile / transports en commun en finançant des parcs de stationnement gratuit à proximité des gares
– Participer à la sécurisation des TER
– Favoriser le transport de marchandises par le ferroutage.
– Repenser les tarifications adaptées aux usagers
– faire contribuer les sociétés d’autoroute à un fond régional de rénovation routière

Continuer les efforts sur le réseau routier
– Continuer le désenclavement en favorisant les liaisons entre villes, bassins d’emploi et métropoles régionales
– Prévoir la juste indemnisation, sous forme d’investissements régionaux, des hameaux, villages et villes lésée par les contournements routiers.
– Lutter contre l’engorgement de circulation dans les grandes agglomérations