Communiqué de soutien à la candidature de Louis Aliot de Ludovic SOLDEVILA ancien Président de la Jeunesse Socialiste de l’Hérault et ex-candidat de l’union de la gauche de Sète (34)

Parti-Socialiste-pourriAncien socialiste, membre de l’union de la gauche de Sète (34), j’ai été président de l’association des Jeunesses Socialistes de l’Hérault.

Las, des prises de positions laxistes du Parti Socialiste, j’ai été notamment séduit par l’approche pragmatique de Marine Le Pen sur les questions sociales et sur la rupture qu’elle propose en matière d’assistanat.

Mon ralliement au Front National est le fruit d’une mûre réflexion et mon engagement le résultat de plusieurs années d’errance au sein d’une caste politique à la vision idéaliste d’une société qu’ils n’ont pas vu évoluer.

Je suis convaincu que le Front National fait des propositions que l’on peut qualifier de « bon sens » malgré les railleries de la classe médiatique pratiquant la bien-pensance à outrance et se faisant complice d’un système à bout de souffle.

Je suis assuré que les candidats du Front National et du Rassemblement Bleu Marine sont le seul rempart face aux brocanteurs de la République.

Entendre que le danger est le FN m’insupporte tellement alors qu’ils agissent depuis des décennies comme des pompiers pyromanes.

C’est pour cela que j’ai décidé de m’investir dans le mouvement national en mettant mon expérience au service de son projet politique.

Il est donc logique que j’apporte mon soutien plein et entier à Louis Aliot et ses colistiers qui sont à mes yeux, les seuls à pouvoir sortir notre région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées de l’ornière dans laquelle les socialistes l’ont fait sombrer.

J’appelle aussi mes anciens camarades à faire le choix de la raison contre celui de l’égarement, de l’irresponsabilité et du dévoiement avant qu’il ne soit trop tard.

Dimanche prochain, je vote et j’appelle à voter pour Louis Aliot !

Gilles Ardinat, ancien cadre de DLF, candidat sur la liste FN/RBM en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

Dimanche 13 décembre, tous les patriotes doivent unir leurs voix.

Lundi 7 décembre, Nicolas Dupont Aignan a confirmé en conférence de presse sa stratégie d’isolement. Le président de Debout la France refuse toute discussion, toute hypothèse de fusion (pourtant possible en Île-de-France et en Bourgogne Franche-Comté) et ne donne aucune consigne à ses électeurs. Comme pour les élections européennes de 2014, son score honorable de 3.8% débouche sur une impasse politique. Cette fois encore, DLF n’aura aucun élu, malgré le travail admirable de ses militants. L’union des souverainistes, qui devrait être une évidence au vu des périls gigantesques qui menacent notre pays, est une fois encore repoussée.

Lire plus

Mme Patricia BOISSY, ancienne Secrétaire Générale de CPNT, soutient Louis Aliot

Communiqué de Mme Patricia BOISSY, ancienne Secrétaire Générale de CPNT, soutien de Louis Aliot.

J’ai décidé de rejoindre le Rassemblement Bleu Marine, présidé par Marine Le Pen. J’ai été Secrétaire Général du mouvement Chasse Pêche Nature et Tradition (CPNT) que j’avais rejoint en 1999.

Lire plus

Joëlle Melin et Edouard Ferrand apportent leur soutien total à Louis Aliot

Communiqué du Dr Joëlle Melin député français au Parlement européen de la circonscription Grand Sud-Ouest et Edouard Ferrand député français au Parlement européen de la circonscription Grand Sud-Ouest

Lire plus

M. Roger Belkiri, ancien délégué du parquet de Perpignan, soutient M. Louis Aliot

Communiqué de M. Roger Belkiri, ancien délégué du parquet de Perpignan, soutien de M. Louis Aliot

Étant ancien Délégué du Parquet, en charge de la lutte contre les discriminations, je ne peux rester sans réagir aux appels à voter CONTRE quelqu’un, alors que l’on vote POUR quelqu’un.

Lire plus